Tout savoir sur le cancer de la prostate

Causant la mort de plus de 10000 hommes par an, le cancer de la prostate est une pathologie maligne qui se manifeste généralement dès la quarantaine. C’est une tumeur dont sa prolifération  est incontrôlable.

Les répercussions de cette maladie sont graves sur l’appareil urogénital de l’homme et sur le bon déroulement de sa vie quotidienne.

prostate-cancer1

Quelles sont ses causes et ses symptômes ?

Ses causes sont inconnues. Néanmoins, ses facteurs de risque  peuvent être détectés, parmi lesquels : l’âge, le rythme alimentaire, le surpoids, les antécédents génétiques, etc.

Quant à ses symptômes, ils sont multiples :

– Des difficultés ou voire une impossibilité pour uriner à cause du gonflement de la prostate.
– Des douleurs au moment d’uriner avec un débit urinaire discontinu.
– Du sang dans les urines.
– Une éjaculation douloureuse ou des troubles de l’érection.
– Des douleurs au niveau des hanches et des cuisses.
– Une fatigue chronique
– Des troubles rénaux

Dépistage du cancer de la prostate

Deux examens sont possibles :

Le toucher rectal :

C’est une étape initiale pour détecter le cancer de la prostate. Il se base sur un examen indolore qui se fait en introduisant un doigt ganté dans le rectum afin de vérifier la prostate, son volume, sa surface…

Le dosage du PSA :

Il se fait à travers une prise de sang afin de mesurer le taux de PSA (antigène prostatique spécifique) dans le sang.

Par ailleurs, il est recommandé d’éviter de réaliser un dosage de PSA dans les jours qui suivent un rapport sexuel ou un toucher rectal. Parlez-en à votre médecin pour vous éclaircir.

En cas d’anomalie, une biopsie effectuée sous contrôle échographique devient alors nécessaire pour détecter et confirmer le diagnostic d’un éventuel cancer.

Quel est son traitement ?

Plusieurs traitements sont envisageables et dépendent des résultats du dosage du PSA, parmi lesquels :

La prostatectomie :

Ce traitement consiste en l’ablation de la prostate et des ganglions, d’une partie de la vessie et des vésicules séminales tout en faisant attention à ne pas toucher les tissus nécessaires à une bonne érection.

La radiothérapie externe :

Elle détruit les cellules de la tumeur mais également les cellules saines. Cette technique est à double tranchant.

La curiethérapie :

Elle est efficace pour les cancers localisés, le temps de l’hospitalisation est alors court et les complications sont moins importantes.

La chimiothérapie :

Elle est effectuée lorsque le cancer est hormonorésistant. C’est le traitement le plus courant.

L’hormonothérapie :

Elle se fait en bloquant les hormones responsables de la tumeur, ses modalités sont variables, elle est pratiquée sur les hommes âgés et ceux ayant des métastases.

Ce traitement peut être accompagné d’une prostatectomie ou d’une radiothérapie. Ses inconvénients sont une prise de poids excessive qui peut être traitée par une intervention bariatrique.

12 thoughts on “Tout savoir sur le cancer de la prostate

  1. I’m pretty pleased to uncover this website. I want to to thank you for your time for
    this fantastic read!! I definitely loved every bit of it and I
    have you saved as a favorite to look at new stuff
    in your blog.

  2. Ping : HD
  3. Ping : savannah cats
  4. Ping : baby toucan
  5. Ping : ringneck

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.