Existe-t-il un lien entre l’obésité et l’infection urinaire ?

L’épidémie de ce siècle est, sans aucun doute, l’obésité et c’est ce qui est confirmé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Sinon, il s’est avéré, selon une étude effectuée par Dr Michelle. Semins qui est une chercheuse à l’Université John Hopkins à Baltimore, que le surpoids et l’obésité augmentent le risque de cystite et de pyélonéphrite, ou les infections urinaires basses et hautes.

D’ailleurs, le sujet de l’obésité et sa liaison avec les pathologies rénales telles que l’insuffisance rénale, a été dernièrement évoqué lors de la Journée Mondiale du rein qui a eu lieu le 9 mars 2017.

Les femmes obèses sont les plus exposées

D’une façon générale, les femmes sont plus susceptibles d’attraper une infection urinaire à cause de leur morphologie (la taille réduite de l’urètre) et de leur condition physiologique (la grossesse, la puberté, la ménopause).

Cependant, le risque est encore plus important chez les femmes qui ont un IMC supérieur ou égal à 30 Kg/m² (avec une incidence qui peut surpasser 5 fois en comparaison avec les femmes qui ont un IMC inférieur à 30).

Quel est l’effet du surpoids sur l’appareil urinaire ?dangers de l'obésité

L’explication trouvée pour ce lien est que les graisses excédentaires accumulées au niveau de la zone abdominale exercent une pression sur les reins et l’urètre ainsi que l’altération du plancher pelvien, ce qui aggrave la pénétration des bactéries causant ces infections.

Par ailleurs, cet excès pondéral (surtout pour ceux qui souffrent d’une obésité morbide) peut même causer une inflammation des nerfs et ainsi un déséquilibre du système nerveux périphérique !

D’où on peut conclure que la solution contre l’obésité ne devrait plus être un choix pour celui qui en souffre mais une nécessité pour se protéger contre toutes ces pathologies, sans oublier les maladies usuelles et confirmées, liées à l’obésité (hypertension artérielle, AVC, diabète, hypercholestérolémie, etc.).

3 thoughts on “Existe-t-il un lien entre l’obésité et l’infection urinaire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.